Une erreur est survenue dans ce gadget

dimanche 20 février 2011

Retour à Paris...

Je me connecte de mon iPhone juste pour vous dire que je suis à h-10 du départ... Le net a un souci et personne n'arrive a uploader ses photos sur facebook et consors... Je devrai donc attendre mon arrivée à Paris pour vous les poster.

Mémorial Indira Gandhi
Aujourd'hui j'ai visité le mémorial d'Indira Gandhi. Celui ci se trouve à une centaine de mètres de la station Race Course sur la ligne Yellow. Il a fait super beau et chaud super chaud et la visite est vraiment à faire. Le mémorial se trouve dans la maison d'Indira Gandhi, c'est aussi ici qu'on l'a assassinée. sur les murs, beaucoup de coupures de journaux couvrent l'ensemble de sa vie et son influence politique sur le pays. En Inde elle semble très importante et est très considérée. Des objets lui ayant appartenus sont exposés ainsi que les restes des derniers vêtements qu'elle portait lorsque la bombe a explosé.
On sent qu'Indira Gandhi a été une femme très cultivée et très reconnue en tant qu'ambassadrice du peuple indien, on devine aussi qu'elle a été une personne aimée de tout le pays.







Central Cottage Industries Emporium
Je repars vers de nouvelles aventures et me dirige vers Rajiv Chowk, qui dessert Connaught Place, pour trouver Janpath Road et le Central Cottage Industries Center, un grand ensemble de boutiques couvert, dans lequel on trouve de vrais et magnifiques articles d'art traditionnels indien avec des prix affichés et contrôlés par l'état. Pas question de négocier ici, mais les prix sont cohérents avec la qualité des objets vendus. J'y achète une statuette en bronze pour 700 roupies, ce qui fait environ 15 €.

L'averse, ou comment j'ai vu l'Inde de près
En sortant, c'est l'averse... L'orage s'abat sur New Delhi et je n'ai que ma pauvre chemise... Heureusement j'ai un paschemina pour me couvrir telle une indienne en sari et surtout j'ai vu tous les épisodes de Man vs Wild et fait tout ce qu'il faut pour ne pas tomber malade. Merci Bear Grylls, t'es le meilleur, mec
L'orage a l'air coriace et j'abandonne l'idée d'aller au Qutab Minar, un minaret pas loin du Nirvana. Donc direction métro Saket.
Arrivé là-bas je suis pris au piège dans la rue qui est encore inondée par les remontées d'égouts. J'essaie avec quelques locaux de faire Spiderman le long des corniches, accolés au rideaux des boutiques et on se foire tous . Résultat : j'ai un pied entier qui fait coucou à toute la merde et toute la pisse d'un milliard d'indiens. La prochaine fois j'irai a Acapulco, tiens.
Heureusement, et je tiens à le souligner, le personnel du Nirvana a été grandiose. Apres avoir lavé mes chaussures à l'eau, ils m'ont filé un chauffage de salle de bain pour que je puisse les sécher avant de prendre dans l'avion. Je regarde donc mes chères Nike sécher tout en écrivant cet article. J'attend aussi Himanshu car mon sac est dans son casier et seul lui a les clés. Il devrait pas tarder de revenir de sa visite d'apparts...

Voilà, donc je vous laisse et reprendrait à Paris. Ca me fait un peu bizarre de quitter cet endroit et cette ville, j'ai l'impression que j'y suis depuis un mois alors que mes collègues de boulot n'ont passé qu'une semaine des plus ordinaires. Mais comme le dit Himanshu : "Maybe after a week you'll remember your trip and feel a little sad about going back your home, but now just enjoy the moment we have together"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire